• APRLB

S'amuser sur le lac tout en restant prudent !

Dernière mise à jour : 20 mars

Lorsque le lac Bowker est complétement gelé, il peut se transformer en un merveilleux terrain de jeu : randonnée à pied ou en raquette, ski de fond et parfois lorsque les astres sont alignés, le patin, constituent vraiment un plaisir renouvelé à chaque hiver si dame nature est de notre bord. En fait, le lac, l’hiver, dépasse pour certains d'entre nous en joie et en plaisir la populaire et achalandée saison d’été ! Mais attention, la prudence est de mise sur les surfaces glacées des cours d’eau car les conditions changent rapidement. Nous voulions vous rappeler les éléments à considérer et les règles à respecter avant de s'y aventurer.




Épaisseur de la glace


Le premier mais non le seul élément est l’épaisseur de la glace. La Croix Rouge (possiblement le plus prudent des sites sur les conditions idéales) recommande

  • une épaisseur de 15 cm (6 po) pour marcher ou patiner individuellement.

  • une épaisseur de 20 cm (8 po), pour se lancer en groupe, par exemple, pour une joute de hockey.

À noter que d'autres sources indiquent une épaisseur de 10 cm (4 po) pour activités individuelles (patin, marche, raquette ou ski de fond) et 15 cm (6 po) pour activité à plusieurs. Chose certaine à 3 po et moins, on ne s'y aventure pas !


Couleur de la glace


La couleur de la glace peut être aussi un indicateur.

Couleur de la glace

Conditions

Bleutée (blanche avec un effet bleuté)

Solide

Blanche (neige gelée)

50% moins solide que la glace blanche bleue

Grise

Fragile

Par contre, nous avons souvenir en 2015 d’un trois jours de glace complétement transparente (fond du lac très visible) et d’épaisseur réglementaire où le patin fut possible et extraordinaire ! Un moment magique et tellement déstabilisant les premiers minutes. Mais voilà un phénomène extrêmement rare. Bref faire quelques trous pour vérifier l'épaisseur est toujours pertinent.


Près de la rive


Rester près des rives est une bonne idée en début de saison (et même tout l'hiver si on veut être très prudent) car la glace s'y forme plus vite et sera plus épaisse. Il faut par contre tenir compte des effluents et affluents du lac Bowker (soit des ruisseaux qui se jettent ou qui s’écoulent du lac). Bien que peu nombreux, il y en a quelques-uns qu’il faut contourner ou les éviter le plus possible car l’eau y est vive donc gèle beaucoup moins ou pas du tout de l’hiver. Il y en a notamment au centre du lac côté ouest et un peu plus au nord du côté est, à l’entrée des marais qui se jettent dans la rivière aux Herbages, pour ne nommer qu'eux.


Puisqu’elles sont passées…


On peut croire aussi que si des motoneiges sont passées et bien c’est sécuritaire. Oui mais attention en début et fin de saison et lors de période de dégel, le passage de véhicules plus lourds peut fragiliser la glace.


Que faire si...


Pour bien réagir si un incident malheureux arrive, nous vous invitons à lire, et même relire régulièrement les recommandations pour se sortir du pétrin ou venir en aide à quelqu’un, car en période de grand stress la mémoire fait souvent faux bond. Le lac Bowker est aussi un lac profond avec beaucoup de mouvement d'eau et de plus en plus la saison froide tarde à le glacer adéquatement. La saison est aussi plus courte et les périodes de dégel sont toujours à considérer. Il faut donc être très prudent et attendre le moment propice pour en profiter et aussi savoir rester sur la rive sans étirer sa chance, notamment en fin de saison où nous avons le réflexe d'être plus confiants après quelques excursions.


Bref, profiter du lac en plein hiver est vraiment un très grand plaisir, et tout comme en été, il y a des règles de sécurité à respecter. Ne l'oubliez pas !

151 vues

Posts récents

Voir tout