top of page
paysage_edited.jpg

LE BULLETIN DE SANTÉ DU LAC BOWKER

La réputation des eaux cristallines du lac Bowker n’est plus à faire et le précède depuis de nombreuses années. Mais qu’en est-il aujourd'hui ?  Cette réputation est-elle toujours méritée ? 

 

Grâce au travail bénévole de membres, nous  documentons chaque année la qualité de l'eau du lac et son degré de vieillissement avec constance et rigueur pour bien connaître l’évolution de l'état de santé du lac.

 

Tous les éléments que nous suivons, s’ils restent équilibrés, ne constituent pas une menace en soi car le vieillissement d’un lac est un processus naturel.   

 

En fait, le vieillissement naturel d'un lac s'étend sur 10 000 ans, mais, selon des observations scientifiques, une forte intensification des activités humaines peut l'accélérer au point même de le réduire à 10 ans !   

Été après été

Six indicateurs sont suivis pour documenter la qualité de l'eau et le degré de vieillissement du lac Bowker.  Les analyses sont parfois faites par nous, mais aussi par le Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) ou l'organisme RAPPEL.

Photo 2021-09-04 8 50 08 p.m..jpg

Test avec le disque de schecci

(transparence de l'eau)

Photo 2021-09-04 8 36 29 p.m..jpg

Prélèvement d'échantillons et prise de la température de l'eau

1.  QUEL EST l'ÉTAT DE SANTÉ ET LE DEGRÉ DE VIEILLISSEMENT DU LAC BOWKER ?

A. En eau profonde

Depuis 2011, trois indicateurs sont surveillés pour suivre l'évolution du vieillissement du lac Bowker et nous assurer de pouvoir agir en mode préventif dans le cas où une accélération de son vieillissement serait attribuable aux activités anthropiques (c'est-à-dire humaines).

Tableau des indicateurs-eau profonde_edited.jpg

Classement 2022 *

Pour ces trois indicateurs : d'excellents résultats pour la santé du lac en eau profonde en 2022

  • Phosphore : Le bas taux positionne le lac Bowker encore une fois comme ultra oligotrophe

  • Chlorophylle : Le taux est redescendu depuis l'été 2021, ce qui permet au lac de remonter au stade ultra oligotrophe après avoir été qualifié oligotrophe en 2021. 

  • Transparence de l’eau:  Le lac maintient toujours son statut d'oligotrophe en présentant une moyenne de 9,6 mètres.  La transparence est légèrement moins grande qu'en 2021 où la moyenne était de 10,3 mètres.  

 

* Pour l'été 2023 : L'échantillonnage pour le phosphore et la chlorophylle est complété et transmis à Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) pour analyse, tout comme les mesures de la transparence du lac. Les résultats seront disponibles à l'hiver 2024. 

B.  En eau peu profonde

Pour avoir un aperçu plus juste et voir plus rapidement si des changements surviennent, analyser aussi le littoral (eau près des berges) est essentiel.  En 2022, deux indicateurs ont été ajoutés à notre liste pour avoir un portrait plus complet de l'état de santé du lac.

Tableau des indicateurs-eau peu profonde_edited.jpg
Périphyton

Le premier indicateur, le périphyton
Mais qu'est-ce exactement ?

  • Il ressemble à de la mousse verte-brune et on le trouve sur les objets (roches, bois mort et autres) dans l'eau. 

  • Il est composé de micro-organismes qui se nourrissent de nutriments (tel le phosphore), avant que ceux ne se diluent dans l'eau. 

  • C'est un excellent indicateur car c'est le premier élément qui réagit à un apport trop élevé de nutriments souvent lié à l'activité humaine. 

 

À noter qu'il est tout à fait normal d'avoir du périphyton dans un lac.  C'est l'épaisseur de son tapis, soit sa longueur qui indique si l'apport en nutriments est déséquilibré et trop élevé, ainsi que la présence d'algues filamenteuses et leurs densités.

Périphyton_edited.jpg
  • Depuis 2015, nous mesurons le périphyton sur 12 sites à travers le lac. 

  • En 2022, RAPPEL a effectué l'analyse de nos mesures (moyenne sur 7 ans) que nous présentons ici.

L'épaisseur du tapis de périphyton sur 7 ans dépasse un peu le 2mm pour respecter un apport équilibré en nutriments.  Par contre, les biologistes du RAPPEL considèrent tout de même le lac en excellente santé.  Ce résultat est en ligne avec les résultats de nos indicateurs en eau profonde. 

 

À suivre :  En fait, sur les douze sites de prises de mesures, trois sites ont des résultats plus élevés qui font en sorte que nous dépassons la moyenne de 2mm.  Ces trois sites feront l'objet de surveillance encore plus assidue pour analyse et voir si des correctifs peuvent être apportés.

Le deuxième indicateur,
Le suivi des herbiers de plantes aquatiques

Cet indicateur fait l'objet d'une section indépendante et complète.  Consultez-la à partir de l'onglet Herbiers du lac ou en cliquant ici.

Un lac jeune et en santé... mais attention !

 

Le lac Bowker est en excellente santé et considéré comme un lac jeune et clair, contenant peu de sédiments et bien oxygéné.

Ces excellents résultats de son degré de vieillissement (eutrophisation) ne doivent pas être perçus comme si nous devions baisser la garde.  Au contraire, il  y a plusieurs menaces qui planent: celle évidemment des espèces exotiques envahissantes, tout comme les changements climatiques qui auront inévitablement une incidence sur notre lac dans les années à venir puisque nous ne vivons pas en vase clos. 

 

Mais l'est tout autant comment nous habitons cet espace et respectons la bande riveraine et aussi quels types de loisirs nous pratiquons sur le lac.  La villégiature, c'est prouvé et documenté, est l'un des éléments ayant une incidence directe sur le vieillissement précoce des lacs au Québec. 

 

Bref, nous devons tous adopter les bonnes pratiques pour assurer la pérennité du lac Bowker.  À cet effet, nous vous invitons à consulter et respecter notre code de vie.

IMG_0130.jpeg


2.  QU'EN EST-IL DE LA QUALITÉ BACTÉRIENNE DU LAC BOWKER ?

Le suivi des taux de coliformes (totaux et fécaux) nous permet de mesurer la qualité de l'eau pour la consommation, l'hygiène personnelle et la baignade.  Comme plusieurs riverains s'approvisionnent en eau potable directement dans le lac encore aujourd'hui, les taux de coliformes totaux et fécaux sont suivis depuis de nombreuses années par l'Association, et ce, durant tous les mois d’été.  Nous prélevons sur toute la longueur du lac des échantillons (sur douze (12) points) que nous analysons.     

Tableau des indicateurs-qualité de l'eau_edited.jpg

Coliformes totaux et fécaux

Les échantillonnages et les analyses ont été complétés en septembre 2023. Un rapport complet a été envoyé cet automne à tous nos membres en règle.

Taux de coliformes totaux

 

2023 constitue depuis 12 ans, la troisième année où la moyenne de coliformes totaux est la plus élevée, soit après 2018 et 2021.  Il est à noter que deux sites ont contribué fortement à cette moyenne élevée, soit les sites 7 et 10 en début d’été.  Les fortes pluies lors de l'échantillonnage de juin ont possiblement contribué à augmenter la charge bactérienne.  

Taux de coliformes fécaux

Quant aux coliformes fécaux, définitivement, l’année 2023 est l’année qui se positionne en haut de l’échelle depuis 2011.  La prise d’échantillons de juin après une forte pluie  a révélé une présence élevée de coliformes fécaux sur certains sites.   Par contre à la fin de l’été, le lac a retrouvé des taux  plus normaux pour le lac.  Il faut noter que la présence de coliformes fécaux reste toujours vraiment peu élevée comparativement à ce qu'on peut trouver sur d'autres lacs.

Photo 2021-09-04 9 16 39 p.m..jpg

En résumé

 

1er test (25 juin 2023):  Aucun des douze sites ne respectait la norme provinciale de la consommation d'eau potable.

2e test (31 juillet 2023): 6 sites sur 12 ne respectaient pas la norme provinciale de la consommation d'eau potable.

3e test (3 septembre 2023):  5 sites sur 12 ne respectaient pas la norme provinciale de la consommation d'eau potable.

Étant donné qu’on ne peut prévoir quels sites et à quels moments les normes de consommation sont dépassées, nous vous rappelons que si vous vous alimentez en eau potable directement dans le lac, il est judicieux et plus prudent de :

 

  • Vous munir d’équipements de filtration installé par un professionnel en traitement de l'eau;

  • Faire vérifier votre eau (tout comme les propriétaires de puits doivent le faire) par un laboratoire dûment accrédité étant donné qu’aussi bien l’eau du lac que l’eau dans votre tuyauterie peuvent présenter des taux dépassant les normes;

  • Ou au minimum  faire bouillir votre eau au moins 1 minute avant consommation.

Note: Les résultats détaillés, soit par points d’échantillonnage, sont disponibles exclusivement aux membres de l’APRLB (présentés lors de l'assemblée générale et par l'envoi d'un rapport de mi saison (en août) et final (à l'automne).

Sont présentés ci-dessous les moyennes par mesures et les moyennes saisonnières des douze dernières années.

Coliformes totaux.jpg
coliformes fécaux.jpg

Note : Seules les données des trois prises de mesures (début, mi-été et fin été) ont été considérées pour calculer les moyennes afin de maintenir un protocole uniforme sur 10 ans.  Il arrive qu'une quatrième mesure soit prise en automne pour vérifier l'évolution mais ceci ne se fait qu'occasionnellement et c'est pourquoi, elles n'ont pas été incluses dans les données publiées.  Nous rappelons que la première mesure de l'été 2022 n'a pu être inscrite dans nos calculs dû à un bris d'équipement et que seules les mesures de mi saison et de fin de saison ont été incluses dans la moyenne globale.

Photo du lac Bowker en Estrie (Orford - Cantons de l'Est) - APRLB

LA QUALITÉ DE L'EAU AU LAC BOWKER, UNE RICHESSE À PROTÉGER

bottom of page