• APRLB

Quelques nouvelles en vrac

Dernière mise à jour : 8 oct.

Blés d’inde et cie !


Comme le beau temps sera des nôtres, notre activité estivale, annoncée il y a deux semaines, aura bel et bien lieu demain, samedi (6 août). Après deux ans, il nous fera vraiment plaisir de revoir nos membres de longue date et de rencontrer les nouveaux membres et riverains. Donc n’hésitez pas, passez nous voir ! Tous les détails ici.





Mi-saison de nos tests sur la qualité de l’eau


Comme vous le savez notre activité principale est de suivre la qualité de l’eau et le degré de vieillissement du lac Bowker. Voici un petit topo où nous en sommes pour la saison 2023 . Les mesures de transparence de l’eau sont en cours, tout comme les mesures de périphyton. Et à ce jour, nous avons réalisé deux échantillonnages pour vérifier les taux de coliformes (servant à valider la qualité de l’eau pour la consommation et la baignade), normalement nous faisons parvenir un rapport de mi-saison à nos membres en règle avec les résultats détaillés, soit les résultats de chaque point de prélèvements des mois de juin et juillet.


Malheureusement, les prélèvements faits en juin cette année n’ont pu être complétés et analysés à cause d’un bris d’équipement. Nous effectuerons possiblement un autre prélèvement en septembre pour remplacer celui de juin. Donc cette année, nos membres ne recevront qu’un rapport final dans le courant d’octobre présentant l’ensemble des résultats des tests de coliformes réalisés cet été. Par contre, nous pouvons déjà vous annoncer que les résultats de juillet sont excellents.


Nous vous rappelons que les résultats des tests pour déterminer le degré de vieillissement du lac (phosphore, chlorophylle et transparence de l’eau) sont eux diffusés qu’en mars ou avril l’année suivant les prélèvements. Pourquoi ces six mois d’attente ? C’est que l’analyse est réalisée par le Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) qui effectue celle-ci pour l’ensemble des lacs du Québec qui font l’objet de prélèvements effectués par des associations bénévoles comme nous. C’est pourquoi nous diffusons ces résultats toujours qu’au printemps suivant.


Comment se protéger du soleil tout en protégeant l’eau


Depuis de nombreuses années, on nous dit et redit de bien se protéger du soleil et d’appliquer de la crème solaire lors de nos activités estivales, surtout sur l'eau. Mais saviez-vous que la plupart des crèmes solaires ont des ingrédients très nocifs pour la vie marine et aquatiques ? En fait, deux ingrédients plus spécifiquement sont pointés du doigt par les scientifiques soit l’oxybenzone et l’octinoxate. Déjà les océans sont touchés et les lacs ne sont pas à l’abri.

L’idéal est de choisir des crèmes à base de minéraux comme l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane « non nano ». Porter des maillots manches longues protection UV fait aussi partie de la solution. Si pour le moment certaines régions océaniques sont les plus touchés, les lacs sont aussi à risque. Pour en savoir plus.

114 vues

Posts récents

Voir tout